{ Jeudi Veggie : Petite salade détox, un brin asiatique }



▴▴▴▴▴▴
Salade aux saveurs asiatiques 








Je me suis faîte assez discrète en cuisine et sur le blog ces derniers mois, un manque de temps principalement, de luminosité aussi et puis un peu de manque de motivayion. Je vous rassure j'aime toujours autant cuisiner, photographier mais l'idée de continuer à écrire ici est assez incertaine. J'ai pas mal de projets en cours, pas assez de temps et puis quelques doutes. Est-ce utile de continuer à blogger ? Est-ce un plaisir ou une obligation ? Je ne veux pas me forcer, venir ici par obligation, pour ne pas laisser mourir ce blog. Et je ne suis pas de celles et ceux, qui écrivent chaque jour dans le but d'être reconnu, de voir grimper les stats et de publier pour publier. Je ne rêve pas de gloire juste de partager ma cuisine avec vous, avec mes proches, cuisine quelque peu originale, différente, faire réagir ceux qui me lisent parce ce que ce que l'on trouve dans nos assiettes c'est de la gourmandise, mais c'est aussi le meilleur des médicaments. Notre santé, notre énergie passe par nos assiettes, on ne mange pas que pour satisfaire nos palets. On est responsable de ce que l'on consomme. Manger un morceau de poulet ou de pâte feuilletée pure beurre, ce n'est pas juste se faire plaisir, ça n'implique pas que nous, ça touche aussi l'écologie, et encore plus les animaux qui subissent des traitements plus qu'ignobles.

J'aime ce blog car c'est mon petit espace à moi, celui où je peux dire ce que je souhaite, où je peux râler comme faire partager mes coups de cœur. C'est un petit coin d'air frais,  de plaisir et j'aimerais qu'il le reste.






J'avais (j'ai) besoin d'une pause, peut être sera t'elle définitive, je n'en ai sais rien pour le moment, je suis à un croisement dirons-nous. Ce qui est certain c'est que je publierais moins, je passerais par ici quand l'envie pointera le bout de son nez. Alors ne vous attendez pas à lire tout un tas de recette spécial chandeleur, ou spécial saint-valentin par ici, et pas non plus d'agneaux pascal ou de chocolat ;-)






La recette d'aujourd'hui est une recette pour l'opération Jeudi Veggie, c'est une salade aux saveurs asiatiques, qui fait office de plat. Une salade vite préparée, avec des ingrédients simples mais aussi et surtout vite avalée. Parfaite pour un repas léger et sain du soir, préparée à la dernière minute, ou pour un déjeuner au bureau, même si avec les températures en baisses on a tendance à vouloir manger plutôt une tartiflette qu'une salade, un peu de cru ne nous fera pas de mal. Et puis c'est l'occasion de mettre un peu de couleur dans votre assiette, d'oublier l'espace d'un repas les plats bien gras et lourd de l'hiver. La menthe et la grenade apporte une touche de fraîcheur dont je raffole. Ajouter à ça qu'elle est vegan, sans gluten et vous obtenez un repas parfait (ou du moins chez moi ;-). Nous nous sommes régalés, j'espère qu'il en sera de même pour vous !


















▴▴▴

Ingrédients pour 2 salades (plat principal) :
1 paquet de vermicelles de soja
1 petite salade romaine
4 cuillères à soupe de noisettes (ou cacahuètes)
1/4 de choux blanc
3 carottes
 1 bocal de haricots mungo
1 grenade
2 citron vert
Huile de sésame
2 cuillères à soupe de gommasio (ou des graines de sésame grillées)
Sauce srirracha
Sauce soja sucrée
1 branche de menthe fraîche
Sel
Poivre







▴▴▴
Préparation :

Faire chauffer une casserole d'eau, une fois bouillante, écarter-la du feu et verser les vermicelles. Laisser-les 5 minutes dans l'eau, puis égoutter et reserver.

Laver la salade, la menthe et le choux blanc, et éplucher les carottes. Couper les légumes en lamelles, puis faire chauffer 2 cuillères d'huile de sésame dans un wok, ajouter les carottes et laisser colorer sur feu moyen 5 minutes et réserver. En faire de même avec le choux blanc.





Couper votre grenade en quartier et égrainer-la. Concasser au mortier vos noisettes/cacahuètes (ou éventuellement au mini hachoir), égoutter et rincer les haricots mungo, et terminer par ciseler la menthe.

Dans des bols (ou des assiettes creuses), verser les vermicelles de soja, ajouter les feuilles de salade (pour que cela soit plus esthétique les positionner sur le pourtour), les carottes ainsi que le choux blanc, les haricots mungo.  Dans chaque bol ajouter une cuillère à soupe d'huile de sésame, un citron vert et 2 cuillères à café de sauce srirracha et mélanger. Saler et poivrer, ajouter la menthe ciselée, le gommasio, les noisettes (ou les cacahuètes). Ajouter sur le dessus les grenades.

Et déguster !


{Photo du mois}



La photo du mois de Janvier,





Je participe une fois de plus à cette jolie aventure, organisée ce mois-ci par Guillaume c'est un projet qui permet à différents bloggeurs divers et variés, de tout horizon, de poster tout les 15 du mois à 12h, une photo sur un thème donné. 



Le thème de ce mois-ci étant : "UN"

 
En voyant ma photo je suis certaine que vous vous poserez la question "quel rapport entre Un et cette photo de ciel ?". Je vous rassure ce n'est pas une photo prise au hasard ou à la dernière minute pour combler le manque d'idée. Non au contraire c'est une photo très personnelle et un texte qui va avec qui l'est encore plus. 

Lorsque je regarde cette photo, je me dit que la terre et tout ce que l'on peut y trouver est impressionnant de beauté, de perfection, que des paysages peuvent être magnifiques, époustouflants et magiques. Certains pensent que c'est mère nature, d'autres que c'est un hasard, d'autre le Big Bang et d'autres croyants comme moi, pense que cela provient de Notre Créateur,  que tous ces bienfaits ne sont pas là par hasard. Voilà lorsque l'on me dit UN je pense à l'Unique, Celui à l'origine de toutes choses et Celui qui a créé de si beaux paysages ...



 La liste des autres participants :


Woocares, Gizeh, Xoliv', The Parisienne, Eurydice, Rythme Indigo, J'adore j'adhère, Chat bleu, Gilsoub, Ava, Isaquarel, Sephiraph, E, Angélique, Louisianne, A'icha, Morgane Byloos Photography, Testinaute, SecretAiko, Cara, InGrenoble, Claire's Blog, Marie-Charlotte, Alice Wonderland, Arwen, dreamtravelshoot, Mimireliton, Champagne, Laurent Nicolas, Trousse cadette, Fanfan Raccoon, Agathe, eSlovénie, Thalie, Calamonique, Zaza, Marie, Tuxana, Mes ptits plats, Cricriyom from Paris, Crearine, Cécile - Une quadra, Chloé, Julie, El Padawan, hibiscus, Bestofava, MissCarole, Lyonelk, Mamysoren, Josiane, Renepaulhenry, Alexinparis, Ileana, Giselle 43, Grenobloise, Cekoline, Alban, Oscara, Tataflo, BiGBuGS, Guillaume, Nicky, Laulinea, François le Niçois, Une niçoise, La Dum, Photo Tuto, Sailortoshyo, DelphineF, La Fille de l'Air, The Singapore Miminews, Maria Graphia, Dr. CaSo, Pixeline, LisaDeParis, MauriceMonAmour, Lucile et Rod, Isa ToutSimplement, Agnès, Hypeandcie, Sophie Rififi, Filamots, Nie, Lavandine83, Anne-Laure, princesse Emalia, Cocosophie, Un jour, une vie, Béa, Dame Skarlette, Galinette, Lau* des montagnes, Frédéric, LaRoux, Lavandine, Thib, CetO, Blogoth67, Homeos-tasie, AnneLaureT, FloRie, Pica Moye, Krn, Les bonheurs d'Anne & Alex, Viviane, Akaieric, Cécile Atch'oum, Ti' Piment, Anne, Mahlyn, Isa de fromSide2Side, Elodie, Stephane08, Wolverine, Christophe, Violette, magda627, Pilisi, Céline in Paris, KK-huète En Bretannie, Vanilla, La Nantaise à Paris

{ Photo du mois }




La photo du mois de Décembre,





Je participe une fois de plus à cette jolie aventure, organisée ce mois-ci par Les Bonheurs d'Anne et Alex . La photo du mois c'est un projet qui permet à différents bloggeurs divers et variés, de tout horizon, de poster tout les 15 du mois à 12h, une photo sur un thème donné. 



Le thème de ce mois-ci étant : "Bonheur"


Le bonheur est fait de tout plein de petits riens, de doux moments, d'amour, de partage, des petites choses inutiles pour certains mais qui représentent tellement pour d'autres. C'est éphémère, il peut s'écrouler du jour au lendemain, vous tournez le dos et s'envoler. Le bonheur c'est subjectif, c'est contradictoire, c'est une question d'envie ... Parfois le bonheur c'est aussi simple que marcher sur le sable pieds nus et de faire tremper les petits petons de sa douce progéniture.








Je vous souhaite une belle journée à tous,à très vite pour de nouvelles recettes.



La liste des autres participants :
Dame Skarlette, La voyageuse comtoise, Fanfan Raccoon, Lavandine83, Agnès, Les bonheurs d'Anne & Alex, Caterine, KK-huète En Bretannie, La Messine, Giselle 43, Tuxana, Alban, Marmotte, Renepaulhenry, magda627, Cekoline, dreamtravelshoot, Sailortoshyo, SecretAiko, Chloé, AurélieM, MauriceMonAmour, Marie-Charlotte, CetO, Homeos-tasie, Eurydice, BiGBuGS, Josiane, Photo Tuto, Laurent Nicolas, Frédéric, Zaza, Pixeline, Djoul, Morgane Byloos Photography, Akaieric, scarolles-and-co, DelphineF, Violette, InGrenoble, El Padawan, Cécile - Une quadra, Nie, Nicky, The Parisienne, A'icha, hibiscus, Laulinea, La Dum, Lau* des montagnes, Alexinparis, Isa de fromSide2Side, Lavandine, Cricriyom from Paris, Gilsoub, Pilisi, Claire's Blog, Marie, Cocosophie, Isa ToutSimplement, Woocares, Louisianne, Rythme Indigo, Ann, eSlovénie, Guillaume, Dr. CaSo, princesse Emalia, Xoliv', Sephiraph, La Nantaise à Paris, Lyonelk, Crearine, Bestofava, Julie, Chat bleu, Christophe, Galinette, Calamonique, LisaDeParis, Joane, Un jour, une vie, Maria Graphia, Filamots, Hypeandcie, Pica Moye, Arwen, Wolverine, Les voyages de Lucy, Krn, Ava, FloRie, Thalie, Mimireliton, Mes ptits plats, Viviane, Mamysoren, Agathe, Piolo, Lucile et Rod, Anne Laure T, Angélique, Anne-Laure, François le Niçois, Champagne, Béa, Elodie, Alice Wonderland, MissCarole, Cara, Anne, Thib, Isaquarel, Gizeh, Ileana, Céline in Paris, Blogoth67, La Fille de l'Air, Oscara, J'adore j'adhère, The Singapore Miminews

Comment donner un air de fête à une salade d'endive



▴▴▴▴▴▴
Salade d'endive, orange et grenade








A moins que vous viviez dans un endroit reculé, où il n'existe ni internet, ni magazines, ... vous avez certainement dû suivre un peu l'actualité des blogs culinaires ( ou ceux de déco, de maquillage, ...), magazines de cuisine, ... vous avez très certainement remarqué que l'heure est à la fête. Champagne, foie gras, tables de fête et cotillons sont au rendez-vous et ne parlons même pas des cadeaux gourmands qui ont complètement envahit nos écrans. Je vais sans doute passer pour le grinch mais ce n'est pas par ici que vous découvrirez un calendrier de l'avent ou pléthore de plats de fête, principalement parce que je ne fête pas Noël (forcément là ça complique les choses) mais ce n'est pas la seule raison. Depuis toute petite je suis en froid avec les fêtes de fin d'année, à l'époque où haute comme trois pommes Noël approchait je refusais de faire la crèche et trainait des pieds pour décorer le sapin, mes parents étaient bien plus enthousiastes que moi. Il faut dire que Noël dans les familles polonaises, ça n'a rien à voir avec ce que l'ont connait aujourd'hui en France. Je me souviens de ma grand-mère qui se faisait toute belle pour sortir dans le froid et assister à la dernière messe de minuit ... aujourd'hui c'est plutôt la course aux cadeaux, on dévalise Toysrus, la Fnac et autres magasins, on retrouve Dora, Car's et je ne sais quel héro au pied du sapin.





Forcément en tant que mme grincheuse, anti mondialiste, un peu outrée par le gaspillage et la surconsommation, écologiste dans l'âme et j'en passe, je suis toujours un peu triste et étonnée de voir ces fêtes de fin d'année. Bien sûr que j'aime l'idée de faire plaisir à mes proches, mon époux, mes enfants, mais surtout j'aime me dire que si j'offre des cadeaux à ceux qui me sont chers ce n'est pas par tradition voir obligation et je me voit très mal passer mes week-end dans les magasins bondés avec en fond sonore un chant de Noël, à la recherche du cadeaux éblouissant, celui qui ne finira pas vendu sur E-bay. Je ne fête pas Noël mais en tant que musulmane, je fêtes les deux fêtes de l'aid et je ne m'imagine pas pour ces deux fêtes dépenser des centaines voir pour certains plus de milles euros en repas gastronomique et cadeaux. Je pense que la simplicité, le bonheur de se réunir autour d'une table conviviale, qui n'a ni besoin de cotillons paillettes ou de plats à des prix impensables, est suffisant. La joie d'être ensemble de se retrouver, et de partager vos bien tous les cadeaux du monde.





Et puis avec Noël vient aussi le problème du repas, et les produits qui sont servits à table ... qui sont tous ou presque non végétarien. Chaque Noël c'était la même rengaine, le même calvaire si je peux m'exprimer librement (soyons fous c'est mon blog après tout). "Flora tu voudras du crabe ou des langoustines ? En plat de la dinde ou du chapon ? Eux rien de tout ça c'est possible ?!?" Oui parce que depuis ma plus tendre enfance je déteste manger de la chair animale, j'ai toujours eu horreur des fruits de mers, je trouve le foie gras complétement barbare et je ne vous parle pas de ma tête si on avait osé me servir du sanglier ou autre animale mort. J'étais un peu le vilain petit canard de la famille, celle qui n'aime rien, ne mange rien, "la difficile", celle à qui on fait croire que non ce n'est pas du lapin dans son assiette, et blabla. Le seule truc que je mangeai à Noël c'était les marrons, les haricots verts et surtout les litchis, ça j'en ai avalé des kilos.

Bref vous l'aurez compris je ne suis pas une grande fan, mais alors pourquoi une entrée de fête. Au départ ce n'est qu'une salade que j'avais préparé pour mes proches et puis en la voyant avec ces petits grains rouge et ces tranches de citron j'ai trouvé qu'elle avait des allures un peu festives, et j'avoue que mes convives ont été séduits par le côté sucré salé. Un peu de fraîcheur dans les interminables repas de famille ça ne fait pas de mal et je suis persuadée qu'elle réussira a impressionner vos convives sans crustacés, œufs de poisson ou foie malade. Peut être même que l'oncle Robert ou la tante Marie-Pierre se resservira une deuxième fois ;-) Et puis en plus d'être vachement jolie (mode autocongratulations on) elle est assez complète, pleine d’antioxydants, de vitamines, bref une petite mine d'or avec des produits frais et de saisons.






▴▴▴
Ingrédients pour trois entrées :

1 grenade
2 endives
2 oranges
1 barquette de graines germées de roquette 
2 cuillères à soupe de graines de courge 
2 cuillères à soupe de gommasio
1 citron vert
3 cuillères à soupe d'huile d'olive
Poivre







▴▴▴
Préparation :


Laver vos endives et couper les en tranches, enlever le cœur de l'endive si vous n'aimez pas le côté amer. Éplucher les oranges et les couper en quartier, puis égrainer les grenades. Dans un saladier mélanger les fruits, les endives, les graines de courge, le gommasio. Assaisonner avec le citron vert, l'huile d'olive et le poivre.

Je n'en avais pas sous la main le jour où j'ai fait les photos, mais vous pouvez ajouter un avocat ça se marie très bien.







Brownie décadent au beurre de cacahuète (gluten free)





✿    ✿    ✿    ✿    ✿    ✿

Brownie au beurre de cacahuète 






Il y a quelques mois nous avons découvert une allergie au gluten à mon plus grand fils, voici la cause de ses yeux rouges, ses oreilles qui grattent et ses réveils nocturnes en pleurs. Je ne dis pas que je suis heureuse qu'il soit touché par cette allergie, mais je suis soulagée d'avoir trouvée la cause de son exéma et surtout je prends cette nouvelle avec philosophie. Nous n'étions pas des gros consommateurs de gluten, mais malgré cela il a fallut revoir notre mode de vie (même si en mère indigne je mange du pain en cachette ... ), trouver des alternatives aux pancakes à la farine de blé du dimanche matin, tester des version de pain sans gluten, dévaliser le magasin chinois en pâte de riz, notre consommation de quinoa a du tripler, ... mais après quelques mois je retrouve mes marques. Et mis à part le pain je trouve que nous nous en sortons plutôt bien.

Oui c'est vrai parfois il y a des petits couacs comme une viennoiserie avalée par ci par là mais dans l'emsemble on résiste. Je trouve mon fils bluffant, et mature malgré son jeune âge, il a bien compris que le gluten lui faisait du mal et n'hésite pas à me le rappeler dès qu'il voit trainer un morceau de pain. Et puis je relativise, car le gluten et plus spécialement les farines blanches, même si on ne présente pas de signe clair d'allergie, ce n'est pas l'alliment le plus merveilleux pour notre corps. Pourquoi ? Tout simplement car les céréales raffinées (céréales blanches, comme la farine T45, T55, ...) ont été modifiées depuis une cinquantaines d'années, et la quantité de gluten présente dans ces céréales a été multipliée par 4. Le gluten que nous trouvons dans le blé, l'orge et le seigle par exemple est pour l'homme très difficile à digérer, et quand on imagine la quantité de gluten que nous ingurgitons par jour ça ne peut que faire réfléchir. Notre corps n'arrive pas a transformer ce gluten en acides aminés, du coup il le stock, et ces résidus entrainent tout un tas de désagrément : maladie de peau, rhumatisme, migraines, ... Ca ne veut pas dire qu'il faut supprimer complètement le gluten de son alimentation (excepté si vous y êtes allergique comme mon fils) mais au moins diminuer sa consommation, manger plus de céréales complètes, changer du classique blé par du quinoa par exemple, ...










Et puis si nous en Europe sommes envahit de produits à base de gluten, il suffit de jeter un œil à la cuisine de nos voisins  du monde pour découvrir qu'eux vivent très bien sans blé. En Asie, on retrouve de nombreuses recette à base de riz : feuilles de riz, pâte de riz, raviolis à base de riz, ... En Amérique du Sud c'est la maïs et en Afrique il y a la merveilleuse racine qui est le manioc. Dernièrement j'ai pu cuisiner un couscous de semoule de manioc est le résultat était bluffant. Il suffit juste de réapprendre, de découvrir et de tenter et vous verrez que manger sans gluten (sans viandes et produits laitier ;-) c'est possible sans avoir à se priver

L'occasion pour moi de vous présenter, le tableau Pinterest à lequel je je contribue : Recettes sans gluten , nous sommes plusieurs blogueuses a épingler sur ce tableau, raison pour laquelle vous pouvez trouver des recettes non végétales, mais ça vous donnera certainement de très belles idées pour cuisiner simplement ou de façon plus élaborée sans gluten.









Ce gâteau est donc un brownie sans gluten, végétalien et tellement décadent ... le meilleur brownie du monde et je ne dis pas ça pour me vanter. Sincèrement pour les fans de chocolat et de beurre de cacahuète c'est le mariage parfait, ce petit goût de cacahuète qui apparait en fin de bouchée c'est tellement addictif. Je vous prévient vous aurez énormément de mal à vous en passer, et je pense que vous pouvez impressionner des convives en leur avouant qu'il n'y a ni beurre, ni œuf, rien que du végétale. Et oust les idées reçues, comme quoi végétalien c'est triste, pas gourmand ... non non cette fois c'est juste terrible ! Et je vous mets au défi de ne pas en reprendre une part ?! A partager en famille ou à manger en solo pour les jours de pluie.






✿ ✿ ✿ 



Ingrédients pour 1 brownie (6 personnes) :



 Brownie :

30gr de farine de riz
60gr de sucre de coco
3 cuillères à soupe de sirop d'agave
3 cuillères à café d'arrow root
100gr de beurre de cacahuète
200gr de chocolat
1 verre à thé de lait
1 pincée de sel







Coulis au chocolat:

100gr de chocolat noir
4 cuillères à soupe de lait végétal
1 poignée de noisettes concassées










✿ ✿ ✿ 



Préparation :
 



Préchauffer le four sur 160°, puis couper le chocolat en morceau et le faire chauffer au bain marie avec le beurre de cacahuète sur feu très doux en mélangeant régulièrement. Pendant ce temps, mélanger dans un saladier la farine de riz, l'arrow root, le sucre de coco et la pincée de sel.


Une fois le chocolat et beurre de cacahuète fondu, ajouter les à la farine, et mélange puis ajouter le lait. Vous obtenez un une préparation assez liquide. Huiler et fariner un moule carré ou rectangulaire  (20cm de côté pour ma part) et enfourner pour 20 minutes.Votre brownie doit être encore très fondant, sorter le du four et laisser le reposer une bonne demie heure.




Ensuite laisser votre gâteau reposer toute la nuit au réfrigérateur, il n'en sera que meilleur et aura gagné en consistance. Le lendemain, sortir votre gâteau. Faire fondre le chocolat à feu doux au bain marie avec le lait végétal. Une fois fondu recouvrer votre brownie avec le coulis de chocolat, ajoutez les noisettes concassées par dessus.

Régalez-vous








Un retour en enfance : La tarte tatin .. oui mais à l'huile d'olive !




★ ★ ★ ★★ ★★ ★

Tarte tatin à l'huile d'olive







Je raffole de la tarte tatin, je crois bien que je peux dire que c'est un de mes dessert préféré si ce n'est mon préféré. Depuis que j'ai changé ma façon de cuisiner je n'ai pas eu l'occasion d'en manger : trop de sucre, trop de beurre, ... Et puis pour un repas familiale il y a quelques semaines, j'étais chargé de la cuisine, j'avais envie d'un dessert simple, réconfortant, avec plein de jolis souvenirs. Quoi de plus réconfortant qu'une tarte aux pommes ? On a tous une mamie qui nous cuisinait des tartes aux pommes avec une pointe de cannelle et parfois même quelques cerneaux de noix, simple mais tellement bon.







Je me souviens étant enfant, des pommes du verger des voisins de mes grand-parents, vous savez ces petites pommes que l'on grignote en août et septembre à longueur de journée, celles que nos parents nous interdisent prétextant qu'un mal de ventre nous touchera.Ce sont de précieux souvenirs d'enfance, qui riment avec bonheur et liberté. Il faut dire que les vacances chez mes grands-parents étaient et sont toujours une belle escapade : une grande maison au milieu de la campagne bretonne, un immense jardin, des champs à perte de vue, les bois tout prêt, des châtaigner, des épis de maïs, de poules qui courent en liberté et qui savent ce que c'est de vivre dehors (rien à voir avec les pseudos poulet bio qui ont passé une semaine tout au plus de leur vie en plein air), de quoi faire de superbe promenades, oublier le gris et la pollution parisienne et se ressourcer quelques semaines. Du bonheur et de l'air frais plein les pomouns.






✿ ✿ ✿ 



Ingrédients pour 1 tarte (6 personnes) :
Pâte à tarte :
140gr de farine T110
90ml de crème d'amande
4 cuillères à soupe d'huile d'olive
1 pincée de sel 
50gr de sucre de coco (facultatif car les pommes et le sirop sucrent déjà le dessert, je préfère sans)
Garniture :
1kg de pommes (pour un moule à manqué de 26cm)
3 cuillères à soupe de sucre de coco
30 ml de sirop d'agave
 1 cuillère à café de cannelle (facultatif)
3 cuillères à soupe d'huile d'olive
Sirop de pomme crue disponible chez Keimling (facultatif)












 
✿ ✿ ✿ 


Préparation :

 
Préparer la pâte que vous laisserez reposer une heure minimum au réfrigérateur (pour ma part une après-midi). Une fois reposée, abaisser la pâte, étaler la au rouleau sur un plan de travail propre et fariné. Enrouler la pâte autour du rouleau.

Préchauffer le four sur 170°, éplucher les pommes et couper les en quartier. Vous devez obtenir deux couches de pommes. Les faire dorer dans une poêle sur feu moyen une dizaine de minutes avec 3 cuillères à soupe d'huile d'olive, le sirop d'agave et la cannelle.







Ôter vos pommes du feu, et huiler le moule à manqué. Déposer les quartiers de pommes, et ajouter le sucre de coco. Et recouvrir avec la pâte, foncer la en rentrant les bords à l'intérieur du moule. Percer la pâte à l'aide d'une fourchette pour que la vapeur puisse s'échapper. Enfourner 30 minutes, la pâte doit être légérement dorée.

Sortir du four et démouler immédiatement, pour cela placer le plat de service sur le moule et retourner le moule. Déguster la tarte tatin encore tiède, vous pouvez si vous le posséder ajouter un peu de sirop de pomme crue, c'est délicieux. 








Je vous souhaite à tous une excellente journée, remplie de soleil et de petit bonheur tel que manger une délicieuse tarte aux pommes, ...

On se retrouve très vite avec des recettes aux couleurs hivernales,



{ Battle food #13 : Panés ... ou comment faire des nuggets vegan }

 



★ ★ ★ ★ ★ ★★ ★
 Nuggets végétaliens













Jour de la Battle food, ce mois-ci elle était organisée par Estelle du blog Impromptu sur des folies culinaires avec comme thème "Les panés". Un thème assez séduisant, qui propose de nombreuses possibilités. Pour une fois je suis partie sur du classique, du simple mais tout aussi efficace : les nuggets ! Alors bien évidemment mes nuggets sont végétaliens ce qui complique un peu la tâche puisque cela signifie aucune viande mais surtout pas d'oeuf, et pour la panure c'est un peu difficile.

Depuis que je ne mange plus de viande, j'ai testé quelques recettes de nuggets, plus ou moins réussies. Certains n'avaient pas assez de goût, d'autre une panure qui ne tenait pas, d'autres étaient trop secs, bref c'est un peu la quête du nuggets idéal. Pour ajouter une pointe de piment à cette aventure, je n'aime pas la friture : que ce soit l'odeur, le goût, et je n'en cuisine jamais il faut donc que mes nuggets cuisent au four ... c'est là que je perds une partie de mon auditoire ;-) Donc je résume je veux des nuggets sans viande, œuf et produits laitier avec une belle panure et cuit au four. Vous êtes partantes ?

Après quelques essais non fructueux je crois bien tenir LA recette de nuggets qui me correspond, que j'ai pris plaisir à manger et qui m'ont paru tout aussi gourmand que les nuggets classique voir plus ! C'est simple rapide et avec une bonne sauce ketchup maison, des frites au four et une belle salade de roquette c'est délicieux : un parfait repas de comfort food, idéal lorsque l'on a le morale dans les chaussettes, ou que l'on a passé une rude, fraîche et longue journée.






★ ★ ★



















★ ★ ★








Ingrédients pour une vingtaine de nuggets :

200gr de protéines de soja déshydraté (que vous trouverez dans la majorité des magasins bio, j'achète les miennes au rayon vrac, pas d'emballage plastique et un prix au kg plus que séduisant)
2 cuillères à soupe de tamari
3 cuillères à soupe de sauce pimentée (sauce sriracha pour ma part)
1 cube de bouillon
1litre d'eau (pour réhydrater les protéines)
50gr de gomasio (que vous pouvez remplacer par des graines de sésame classique)
Sel, poivre
  Un verre d'eau
5 cuillères à soupe de fécule de pomme de terre
5 cuillère à soupe de chapelure (ou des flocons de riz pour les intolérants au gluten)
Huile d'olive








★ ★ ★


 Préparation :

Avant toute chose il va falloir faire mariner vos protéines de soja toute une nuit, faîtes chauffer un litre d'eau avec un cube de bouillon. Une fois que l'eau bouille, versez-là sur vos protéines de soja, ajouter le tamari et laisser mariner toute la nuit.




Le lendemain, égouttez et mixez les protéines de soja, vous devez obtenir une pâte assez épaisse. Ajoutez ensuite, la sauce pimentée, le gomasio, le sel et le poivre, un peu d'eau (4 cuillères à soupe pour ma part) afin d'obtenir une pâte malléable.

Préchauffez votre four sur 200°. Versez la fécule de pomme de terre dans un bol, et la chapelure dans un autre. Formez des boule de pâte, roulez-les dans la fécule et laissez reposer une dizaine de minutes. Aplatissez-les afin de leur donner une forme de nuggets. Roulez-les dans la chapelure.

Déposez-les sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé et arrosez-les d'un léger filet d'huile d'olive. Vous pouvez étaler au pinceau. Enfournez 15 minutes, sortez-les une fois qu'ils ont une jolie couleur dorée. Et régalez-vous !





Les autres participants sont par ici :


parfaimdaromes - lagodiche - gourmandises-et-bavardages - epicesetmoi - once-upon-a-cook - regaleries - leblogdepouce - delicescookies -  
lacuisinedesof - agoodcookingday - cuisinedemma -  
dansmapetitecuisine - manouchoux - histoiresdefruit - 
casserolesetclaviers - cooksmopolitan - radisrose -  
cherrycherieleblog - framboises et-bergamote - doriannn - familyscook -  
monampersand - happyfoodblog - infinimentcuisine - 
cookingsbubble - floencuisine - lealiola - chezrequia - marineiscooking -
 lacuisinedannaetolivia - emilieandleassecrets - sokeen - samkonait -  
lornithorynquechafouin -  chichichoc - cook-with-love - Julie Remacle - lesrecettesdejuliette - delapeauaunoyau - ciliaetseshobbies -
 bistrodejenna gourmetetgourmand -  safrangourmand - petitsplatsgeek - happy2cook - boucheabouches - 
 clickcookandtaste - alatitecuillere -
 lesmidinettesbonjourdarling - 




Du cru dans mon assiette : Tarte au chocolat crue



▴▴▴▴▴▴▴▴


  Tarte au chocolat crue









La recette qui suit est la deuxième recette que j'ai eu l'occasion de présenter pour l'opération Jeudi Véggie. Vous trouverez plus d'informations ici et vous pourrez aussi découvrir les recettes des autres participants qui sont tout aussi succulentes.

 La tarte au chocolat, qui n'en raffole pas ? Je me souviens d'un délicieuse tarte poire et ganache au chocolat que cuisinait ma grand-mère. Une vraie madeleine de proust, un aller direct pour l'enfance. Le problème c'est quand même que la tarte au chocolat n'est pas très saine, pas hyper végétalienne et un peu lourde. Oui je sais certain me diront que le gras c'est la vie, qu'une pâte à tarte sans beurre c'est une absurdité, qu'un peu de sucre de graisse de temps en temps ça fait du bien, et que lire des blogs qui invite à manger sainement et bien c'est barbant ... Mais moi et bien j'aime ça ! 

J'ai pu lire ces dernières semaines beaucoup d'article coup de gueule contre les blogs qui invite à une hygiène de vie, faire du sport, manger sainement, ... Et j'avoue (très certainement parce que je suis concernée) n'avoir pas compris l'intérêt de ce genre de revendications. Chacun est libre de manger ce qu'il souhaite et d'inviter les autres à le faire que ce soit végétalien, végétarien, sans sucre blanc, sans gluten, avec du beurre, du Nutella, sans œuf, ... Après tout nous sommes adultes, aptes à faire nos propres choix, et si certains blogs avec une façon de penser différente nous gênent pourquoi prendre le temps de les lire ? Personnellement je ne lis peu les blogs non végétarien. Et il ne me viendrait pas l'idée d'aller râler contre tous les autres blogs qui publient des recettes à base de viande, de poisson, de lait, ... Il faut savoir être tolérant, au lieu de crier à la propagande végétale ou dire que certains blogs imposent leurs idées de bien être. 





Il y a de la place pour tous sur la blogosphère et l'on peut tout à fait s'entendre sans avoir les mêmes idées, façon de voir la cuisine, ... Oui je ne comprends pas le mal quant une blogueuse publie un article sur les bienfaits du sport, ou qu'une autre parle de slow diet dans le but de partager leurs astuces pour améliorer le quotidien de chacune. Ce n'est pas une nouveauté manger gras, trop salée, trop sucré, trop de protéines animales, c'est mauvais pour la santé, ce n'est pas moi qui le dit ce sont les publicités elles même! Et oui je me régale en mangeant végétalien, oui le cru c'est bon, les pâtisseries végétales c'est délicieux et moi aussi je m'amuse en cuisine. Je n'aime pas les idées reçues, pourquoi émettre un jugement sans avoir testé ? Il n'y a pas que le beurre, la crème et le sucre dans la vie.

Toujours est-il que pour moi c'est toujours un défi et une belle découverte que de tester des classiques en version raw ou vegan. Et cette tarte est un exemple parfait, ma belle-sœur non végétarienne, accro au sucre sur les bords s'est régalée et s'est même resservie. Cette tarte a conquis toute la famille ... Je vous laisse juger par vous même.







✿ ✿ ✿ 





Ingrédients pour 1 tarte (8 personnes) :


 
Ganache au chocolat : 
400gr de crème de coco
400gr de chocolat (cru ou classique)
50gr d'huile de coco (indispensable pour la tenue de la ganache)

Pâte à tarte :
270gr de mélange d'oléagineux : amandes, noisettes, noix et graine de courge
100gr de pâte de datte 
50gr de cacao cru (ou de cacao non sucré classique)
2 cuillères à café d'huile de noisette (vous pouvez remplacer par l'huile de votre choix)
1 cuillère à café de sel
 



✿ ✿ ✿ 



Préparation:

Faire fondre au bain marie l'huile de coco à feux très doux (position minimun, thermostat 1), il ne faut pas dépasser les 40° sinon l'huile perdra ses bienfaits (ce qui serait dommage puisque c'est ce qui fait son intérêt).

Mixer votre mélange d'oléagineux brièvement, il doit rester des morceaux afin d'apporter du croustillant. Mélanger les oléagineux avec la pâte de datte, le cacao cru, le sel et l'huile de noisette et mixer à nouveau. Vous obtenez une pâte, si la préparation est trop sèche ajouter un peu d'eau et mixer à nouveau.

Dans un cercle à pâtisserie de 24cm de diamètre, étaler cette pâte afin d'obtenir un fond de tarte de 2 ou 3 cm d'épaisseur et réserver.




Faire chauffer la crème de coco à feu doux 10 minutes, une fois chaude enlever-là du feu et ajouter le chocolat pour qu'il fonde. Remuer régulièrement. Une fois la préparation homogène et bien liquide, ajouter l'huile de coco, mélanger. Verser rapidement cette ganache au chocolat dans votre moule à bavarois (ou moule à manqué ou moule à fond détachable).

Laisser reposer au réfrigérateur 2 heures minimum, je préfère pour ma part la laisser toute une nuit, elle est encore meilleure. 

A déguster avec les gens que l'on aime, un grand sourire et une bonne tasse de thé !